Printemps de la poésie à l’Institut du monde arabe

Jacques Bonnaffé, à travers la grille d'un moucharabieh

Reda Kateb est le grand invité de cet après-midi. Ne manquez pas un acteur si juste et généreux, il retrouve des musiciens qu’il aime et des écritures poétiques qui l’ont accompagné depuis toujours.

À l’occasion du Printemps des Poètes, le désir de faire entendre la poésie arabe est plus fort que jamais. Portée par l’actualité et sa profondeur ancestrale, la poésie est mêlée à tous les combats, à l’espoir qui doit renaitre autant qu’aux deuils et aux pertes, aux révolutions, à l’embrasement autant qu’à l’amour…

Veilleurs Mieux

Affiche « Je suis Mario »

Quelque chose à franchir, tout trop lourd maintenant. L’année qui s’ouvrait prolongeait bien sûr celle qui se fermait, nous semblions dans des logiques dispersées, mais prévisibles. On est moins dispersés… Tous happés par cette brutalité sommaire, nos corps alourdis réagissent dans l’émotion et dans un sursaut se souviennent qu’elle est l’arme des cons trop souvent, ceux qui crient vengeance et mort pour mort. La froideur doit s’exercer à doubler les cris, nos peurs ou nos chagrins nous ouvrir les yeux. On garde la fraternité, tout compte fait.

Trente-six nulles de salon

Si Bouvard et Pécuchet étaient préoccupés de tout connaître, les Mario savent un peu tout déjà. Et, contre l’encyclopédisme ancien, couvent un autre rêve : faire parler d’eux ; moches et célèbres. Possible aussi qu’ils se passionnent pour les plateaux télé, moins ceux qu’on engloutit devant le poste le soir que la vie de plateau en direct, adaptée à leurs moeurs quotidiennes…

Actualités de la compagnie : si ce qui fut fuit, ce qui sera sera

Arc électrique bleu fluo sur fond marron-mauve

Oui, faisan quoi ? Examinons en quelques lignes le comment du quoi quoi des activités : y a-t-il compagnie dans cette embarcation solitaire ? L’agenda égraine des lectures et performances en solo, mais toutes les occasions sont saisies de s’y dédoubler par l’invitation d’un musicien et dernièrement d’un danseur.

Faisan bilans et perspectives, l'été nous remet à jour

Pattes de faisan doré naturalisé

Le je du mois ; oui, le sujet du moi ! Les plus observateurs ayant relevé que l’activité compagnie tournait beaucoup autour d’un Jacques B., un petit bilan personnel ne gâtera rien. On a eu comme l’impression d’un arrêt ces derniers temps, sorte de congestion ? La faute à Rousseau ? Yes hélas yes, année de pompes officielles et tricentenaire, la compagnie s’esquinte à remuer ces questions ou, pour mieux le dire vite : de l'actualité du rousseauisme en ces périodes de fin du monde…

Maupassant… Une histoire de fous

À la demande de la Villa Gillet à Lyon, j'ai enregistré Un fou, nouvelle de Maupassant, de manière à la transmettre au groupe TaCTuS percussions qui fera musique lors de la soirée du 3 juin aux Subsistances. Erreur, ce n'était pas la bonne… L'œuvre de Maupassant regorge d'histoires dingues !

À écouter dans la rubrique littérature de notre bibliothèque sonore.

Pages

S'abonner à Compagnie faisan RSS